Construis ton PPP en 20 minutes

~~ Le Projet Professionnel Personnalisé, ou Plan Personnel et Professionnel, ou bien Projet d’avenir, peu importe comment ton université le surnomme. Il existe bel et bien, et ressort chaque année avec véhémence aux visages des 1ères années. Effectivement, il te rappelle avec fracas ta situation inconfortable, celle de se tracer un destin ou de choisir la voie qui te mènera au succès. De plus, pas de chance, c’est noté ! La loose… la panique t’envahit. Qu’est-ce que tu vas bien pouvoir « raconter » sur ton rendu ? Pour te rassurer, je vais te donner une méthode et des astuces pour pondre un PPP qui vend du rêve ! 

L’exercice est peu passionnant et pas du tout ludique. Ceci dit c’est une mesure qui a été intégrée au programme depuis 2005 donc tu n’as pas le choix. Il faut bien en retenir l’objectif principal : le PPP sera le fil conducteur de tes études et permet de poser noir sur blanc le pourquoi tu étudies. Tu constateras que répondre à tes questions à l’écrit te permettra de structurer et de révéler tes vraies aspirations.  

La méthode qui suit peut bien entendu être appliquée pour un dossier d’inscription pour le 3ème cycle. ~~

  1. Se poser les bonnes questions  

Les questions permettent de faire le bilan et de poser un cadre. Grâce à tes réponses, tu pourras plus facilement rédiger ton PPP. Le but étant de formaliser une frise chronologique de chaque étape du début jusqu’à la fin de tes études. Pour mettre en pratique, je t’ai préparé un tableau avec les questions principales à te poser dans l’ordre. Pour le moment, tu ne vois pas plus loin que le bout de ta 1ère année ? Assis toi, ouvre un traitement de texte ou tableur et prend 10 minutes pour répondre aux questions. En fin d’exercice, tu y verras déjà plus clair et tu confirmeras ton choix d’études et créeras ton parcours souhaité. Attention, ça ne veut pas dire que ton projet est figé ! L’intérêt est de l’avoir en tête pour suivre une trame, puis ressors le en fin de Licence ou Master (ou autres) et met à jour avec tes nouvelles ambitions. C’est comme le fromage, ça s’affine. 😉 

Tableau réalisé par Objectif Métiers, (c) Tous droits réservés_2018.

Tu veux te poser encore des questions, voilà quelques idées complémentaires sur ONISEP.

Tu n’arrives pas à répondre à toutes les questions ? Fais quelques recherches, laisse reposer (le temps que la pâte lève) et reviens-y plus tard, fais des tests psychokwakwak pour mieux te connaître, …  

          2.Se focaliser sur un métier ou une poursuite d’études 

 So when people say, “ What should I do with my life ? ” or “ What is my life purpose ? ” what they’re actually asking is : “ What can I do with my time that is important ? ” du blogger Mark MANSON.

Telle est la vraie question à se poser. Donc sur quoi vas-tu te focaliser maintenant ? Pour ne pas te laisser en plan, voici mon retour d’expérience. En 1ère année de Licence, j’avais abouti mon écrit sur une poursuite d’études. N’ayant absolument aucune idée des métiers existants en lien avec mon domaine et une part de moi ne voulant pas se soucier du lendemain. 3 ans plus tard, pour mes dossiers d’inscription en 2ème année de Master, étant en fin de parcours, j’avais les idées plus claires et j’avais présenté mon choix de métier. J’avais déjà réalisé un stage en M1, rencontré des professionnels, discuter avec les profs et les étudiants (tes congénères) cherché ma spécialité et des renseignements sur l’état du marché de l’emploi. J’avais des billes pour me projeter. J’ai présenté un métier. Aujourd’hui, je suis restée accrochée à ma spécialité mais n’exerce pas le métier souhaité en M1 ! Pour te dire, les étapes se dessinent toute seule avec le temps.   

Si tu as choisi un autre format (alternance, CAP, BEP, …), tu verras ton avenir autrement. La plupart du temps, ce choix est accompagné d’un métier prédéfini dans ta tête. Dans ce cas, tu orientes ton PPP sur la présentation de ce métier. 

Il n’existe pas de règles excepté les consignes de ton professeur. Si la rédaction est libre, à toi de voir le plus pertinent pour ton projet et si tu te sens également prêt(e) pour coucher sur papier ta carrière de A à Z.  

 

       3.Tes ambitions étape par étape 

As-tu pris le temps de réaliser les 2 étapes précédentes pour amorcer la rédaction de ton PPP ?

Maintenant, tu te demandes comment le rédiger avec une cohérence de l’introduction à la conclusion. Tu peux opter pour la solution facile avec un plan chronologique. Tes étapes de rédaction correspondent à ton parcours antérieur et celui que tu prévois d’effectuer. Cette méthode est utile lorsque tu as une vague idée de la poursuite d’études ou du métier que tu pourrais faire. Je te propose une frise chronologique ci-dessous qui présente les années de ton enseignement du BAC jusqu’à ce que tu décides d’en finir. Au-dessous des années, tu retrouves le contexte et quelques questions qui t’aideront à dessiner une trame. 

Schéma réalisé par Objectif Métiers, (c) Tous droits réservés_2018.

Tu as aussi la possibilité de préparer un plan de rédaction selon le temps ou l’élément fort que tu souhaites mettre en exergue. Par exemple, tu veux absolument devenir détective. Tu t’es renseigné(e) sur le parcours, les examens, le marché, … . Ton écrit tournera autour de cette information capitale. Tout en indiquant à chaque fois le lien entre tes choix et ce métier. 

Tu veux te la jouer original ? Déroule ton plan à l’envers. Par exemple, tu commences par écrire que tu es directeur/trice dans un bureau d’études de cartographie. Au fur et à mesure, tu rembobines les années pour terminer sur ta situation pré-Bac. Dans ce cas, tu montres que tu te projettes et as de l’ambition. Attention de ne pas te perdre dans ton déroulé. 

      4.Les petits plus qui font tout 

Pour donner une touche personnelle à ton PPP, tu dois apporter des renseignements ou des anecdotes qui vont enrichir ton parcours. Pense notamment à évoquer tes loisirs, s’ils ont un lien étroit avec ce que tu envisages de réaliser. Pour caricaturer, évite de raconter ta passion pour la danse classique, si tu te formes pour devenir mécanicien(ne).  Sauf si tu considères que la délicatesse de ce sport est un avantage pour jouer de la clef dans le moteur. Demande-toi alors : mes hobbies ont-ils un lien avec mon parcours envisagé ?  

Selon la filière que tu as choisi, mentionne la ou les langue(s) étrangère(s) que tu aimerais maîtriser pour ton futur métier. Pose-toi : Combien de langues dois-je parler ? Comment atteindre le niveau escompté ? Tu te lances dans des études de “touriste” (ndlr Tourisme), alors ta langue des signes utilisée en voyage pour te faire comprendre ne suffira plus. 

Dans le cas où tu as bien réfléchi à l’organisation que tu veux donner à ton PPP et que tu as un peu de temps supplémentaire, intégrer l’interview d’un professionnel (du métier de tes rêves) ou d’un(e) ancien(ne) étudiant(e) (qui a suivi le cursus que tu as planifié) humanisera ton projet et montrera ton investissement.  

Je te conseille également d’ajouter les stages. Indique l’espace géographique où tu souhaites être en “action” (pas faire le café à la machine par exemple) et où envisages-tu de les réaliser. Un stage doit être stratégique car cela te permet de te spécialiser, d’augmenter ton expérience, d’améliorer tes compétences, … Dans ton argumentaire, explique tes choix (dans le privé ou public, dans une petite ou grande entreprise, dans le Cantal ou à Bangkok, …). 

      5.Les erreurs à éviter 

La rédaction d’un PPP reste un travail libre car tu choisis librement le fin mot de l’histoire. Ce qui ne veut pas dire que ton avenir professionnel va rester figer bien au contraire. En faisant du tri dans tes cours, tu tomberas sûrement sur ton écrit et le reliras ou alors tu n’en auras guère faire ! Peu importe ! Tout ça pour te dire que taper quelques phrases sur ton PC, t’aidera à y voir plus clair et te fixer des objectifs. Avant de terminer cet article, je vais te donner 4 astuces pour ne t’égarer (cad faire un hors sujet) :  

  • Parler d’un métier qui n’est pas en rapport avec ta formation : typiquement si tu racontes que tu veux faire mécanicien(ne) et que tu es au conservatoire de musique et de danse, tu risques de perdre ton prof.   

    • Te fier à une seule source d’information : pour un argumentaire solide, il te faudra des références. Vérifie la véracité de celles-ci. 

    • Ignorer les réalités du marché du travail : prend en compte que peu importe le cursus choisi et qui te passionne, tu devras montrer que tu t’es renseigné sur le contexte en sortie des études ou apprentissage. Les recherches faites maintenant ne sont plus à faire ! 

 

Pour ne rien te cacher, j’ai galéré à rédiger mon PPP en en Licence 1, puis en Master 1 (il a fallu remettre les couverts. Heureusement, mon fromage s’était affiné.). Et pour te donner une avance, l’idéal serait de visualiser un exemple. Chaque établissement, prof et consignes sont différents. Donc applique celles qui te sont données et trouve l’inspiration dans ce modèle : Le tableau des bonnes questions complété par mes soins pour te guider.

Lucie Tomasar

Qualité des infos
0
Taille article
0
Style rédactionnel
0
  yasr-loader

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.