Avant les examens : Renforce ta concentration

 

 

 

 

 

 

~~ Tu dois réviser tes exams, tes partiels ou bien pour un concours et tu es distrait(e). Tu ne résistes pas à la tentation d’une petite sortie entre potes l’aprem au ciné. Ou tu craques ta connexion sur les réseaux sociaux. Et tu dépenses une heure sur du streaming, puis une heure, encore une heure, … Sans oublier de faire le tour de tes placards de bouffe parce que cela te donne un prétexte pour ne pas te plonger dans tes révisions. La cacastrophe, tu te rends compte que tu n’as rien foutu de bien productif de ta journée ! Haha, j’ai connu ça. Mon voisin a connu ça. Ma meilleure amie a connu ça. Mon grillon a connu ça (oui j’ai eu un grillon de compagnie à une époque. Depuis que la L214 m’a contacté, je lui ai rendu sa liberté.).   

Le soir, tu te couches en repensant à ta journée riche en… divertissements ! Et BAM tu subis le CSA (culpabilité, stress, angoisse = un nouveau concept que tu ne tarderas pas à voir dans toutes les revues psycho.) de plein fouet dans ton lit et je ne te fais pas un schéma. Tu sais que tu vas passer par les étapes :  

1- impossible de t’endormir (tu fais le rouleau dans ton lit, au cas où tu n’aurais pas assez tendu tes draps avant de te coucher) ; 

2- tu joues l’auto-persuasion (en gros, tu te rassures en te disant que tu avais “vraiment” besoin d’une journée pour décompresser) ; 

3- tu escalades un plan stratégique de révisions pour le lendemain ; 

4- tu te promets de ne plus te laisser prendre par les maléfiques Face****, Net****, Inst*****, … 

5- Morphée t’invite enfin sa “pyjama party”, après avoir passer 1 heure 10 minutes et 38 secondes à te faire des nœuds au cerveau. 

6- … tu penses : “J’ai faim”. 

Concentration

 

 

C’est bon, stop le délire. Ouah j’ai eu une grosse inspiration pour cette intro ! Et si je te donne les solutions pour arrêter de vivre en boucle ce scénario ? Avant les examens, renforce ta concentration, et deviens imperturbable dans tes journées de révisions et insupportable pour les potes. Mes conseils s’appliquent également pour ceux qui veulent être productif au travail, gérer les priorités de la vie quotidienne, atteindre un objectif précis et être meilleur(e) en fait. 

 

On n’a rien, sans rien. Je t’invite à réorganiser progressivement ou brutalement ton mode opératoire.  ~~

 

Tu médites pour discipliner ton esprit 

https://www.artstation.com/artwork/odJPO

 

Atteindre la pleine conscience apporte des bienfaits sur le corps (santé, émotions, physique), sur l’acquisition du savoir (concentration, mémoire, motivation), sur le rapport à soi (confiance, gestion du stress et des états anxieux, impulsivité) et la relation envers les autres (empathie, gestion des conflits, écoute). 

 

  • Les avantages pour la concentration et la mémorisation 

La méditation te permettra d’augmenter ta capacité à gérer les émotions, d’accroître ta capacité de concentration ainsi que de réduire les troubles de l’attention. De plus, tu vas déployer ta mémoire et tes aptitudes de traitement visuel. La pratique favorisera tes capacités d’apprentissage et enfin de diminuer le risque du multitâche. 

 

  • No limite de pratique 

Pour pratiquer, tu as besoin d’un peu de matériel : un coussin (pour ton cucul), un plaid (pour être au chaud) et une paire de chaussettes (pour avoir chaud aux pieds). L’idéal est de t’installer dans une pièce où tu te sens bien et qui t’apporte sérénité, ou bien en extérieur (j’aime méditer dans la nature avec le soleil qui effleure la peau.). Ton environnement doit être calme. A toi de décider ton moment préféré de la journée pour méditer !  

 

  • Des outils pour te motiver (applications, livres, mentor) 

Pour apprendre la méditation, tu peux réaliser des stages, suivre des cours ou bien, être autodidacte. Quelques sites internet t’aideront à te lancer : 

Techniquesdemeditation.com (Divers contenus francophones sur la méditation, les techniques, la relaxation, le yoga et le développement personnel.)

meditationfrance.com (Un magazine en ligne sur la connaissance de soi.)

matthieuricard.org (Site internet de Matthieu Ricard, moine bouddhiste, écrivain, photographe. Je te conseille de lire les pensées de la semaine  !)

ok-meditation.com (Un blog avec plein d’astuces sur la méditation.)

christophe-lorreyte.fr (Blog d’un méditologue et coach en méditologie.)

Entre nous, mon favoris est celui de matthieu Ricard. Je me suis abonnée à son site et je reçois une pensée par semaine sur mon mail. J’adore !

Quelques applications mobiles pour te motiver : 

Petit Bambou (tout un programme pour le Mindfullness de 10 à 15 minutes par jour), Zenfie (avec des éléments complémentaires autour de la santé et du bien-être) et Insight Timer (avec plus de 100 pistes de musique). Ce sont des exemples, il en existe bien d’autres ! 

 

  • Bonus santé

– Limiter le stress, l’anxiété et le risque de dépression 

– Diminuer les problèmes cardiovasculaires 

Soulager les symptômes inflammatoires 

Réduire les douleurs 

 

 

Tu réalises en premier la tâche la moins fun de la journée  

Bored Beast

 

  • Tu détermines le matin la tâche que tu as le moins envie de faire et qui est la plus importante 

Je te conseille de prendre 15 minutes, assis, face à un document texte, pour noter ton/ tes objectifs majeurs du mois (par exemple : Avoir 12 de moyenne à mon 2ème semestre). Puis, de décliner les actions en dessous de chacun qui te permettront d’atteindre avec brillo ces objectifs fixés. En début de semaine, il te suffit de choisir les actions de ta liste qu’il te faut réaliser en priorité. Enfin, en début de journée, tu planifies une action à faire (par exemple : m’entraîner à l’argumentaire). Assure-toi de commencer par les tâches les plus importantes ! Ainsi, tu es sûr(e) de progresser vers ton objectif hebdomadaire, donc vers ton objectif mensuel et de ce fait, vers ton objectif final.  

Généralement, tu remarqueras que la tâche la plus importante de la journée à réaliser est souvent la moins fun. Jusque-là, je suis certaine que tu te laissais envahir par diverses tâches sympas à faire mais complètement inutiles pour tes objectifs finaux. Normal ! Cette méthode t’apprend à hiérarchiser, à prioriser et surtout à tenir le rythme. D’autant plus, faire une chose constructive reste le plus important de la journée.

  

  • Tu gardes le meilleur pour la fin 

… Et oui, comme tu as effectué le plus pénible (parfois le plus douloureux), il te reste les tâches les plus agréables. Communément appelées les “petites pierres”. Pourquoi ? Parce que tu t’ais déjà occupé des “grosses pierres” en début de journée.  

En outre, certaines règles sont à respecter pour ne pas péter ta productivité journalière. Pense à prendre des pauses de 5 minutes toutes les 25 minutes ou bien 10 minutes toutes les 50 minutes, selon ta préférence. Ne consulte en aucun cas tes mails en début de journée ! Alors ça, c’est vraiment le mal ! Les mails ont le malheur de t’égarer et au final de t’éloigner de tes objectifs finaux. Ils sont source de stress et ne sont en aucun cas prioritaire (les urgences se résolvent seules, sinon tu recevras un appel dans le cas où tu es indispensable pour gérer le problème). Essaye le moins possible de remettre à plus tard ! Ne retourne pas dans le multitâche ! Organise tes sessions de travail bloc par bloc. 

Pour gamifier un peu tout ça, des applications telles que coach.me, Make.me ou Habitica t’aideront à tenir le cap. 

 

  • Les bénéfices 

– Lutter contre l’épuisement de ta réserve de volonté 

– Muscler ta concentration 

– Libérer un maximum de temps pour les loisirs et la sieste

Augmenter ta performance et ta sérénité 

 

  • Bonus santé 

– Limiter le stress et les angoisses 

– Eloigner le burn-out pour les salariés et les entrepreneurs 

– Etre heureux(se) de vraiment suivre tes objectifs 

 

 

Tu te donnes 5 à 10 minutes de pause entre chaque session de travail 

{Plush on the cloud}

 

 

Est-ce que tu connais la technique Pomodoro ? Qui est Francesco Cirillo ? C’est le créateur de cette méthode à la fin des années 1980. Il utilisait un minuteur en forme de tomate pour entrecouper son temps de travail de pauses de récupération. 

 

  • Tu rythmes ta journée de récompenses 

Et oui voilà ! Il te suffit de bosser 25 minutes et de pauser 5 minutes. Après un cycle de quatre Pomodoro, Francesco conseille de prendre une pause de 15 à 30 minutes. Du coup, tu vois cela semble moins fatiguant tout à coup de réviser. L’intérêt pour toi est de rester concentrer sur une seule et même tâche et de lutter contre la procrastination. Le cerveau se distrait tellement vite. On l’a bien vu ensemble au début de ce billet. 

 

  • Tu prends tes pauses à la fin d’une tâche ou bien au milieu d’une tâche pour couper 

Souvent le problème c’est que tu te dis : “Mince je ne vais pas faire ma pause de 5 minutes en plein milieu d’une tâche alors que je me sens hyper productif(ve) sur ce coup !”. Bien évidemment, Francesco t’autorise à réadapter sa méthode à tes besoins.  

Pendant la pause, dégourdis-toi les jambes, va boire un petit coup d’eau, répond à tes 40 messages Watsapp non lus, ou bien fais une activité “décompressante” qui te prendra peu de temps. 

On en vient à dire que le multitâche n’est pas si efficace que ça. Et oui, vaut mieux te concentrer sur une action, la terminer et passer à autre chose. Plutôt que de faire trois choses en même temps et n’en finir aucune.  

Même s’il est cool de dire que tu es overbooké(e) à tes potes, en fait, tu suscites une plus grande admiration de dire que tu as du temps et que tu as déjà bien avancé dans tes révisions. 

 

  • Les bénéfices 

– Gagner en rapidité et efficacité 

– Réduire la surcharge mentale 

– Créer une satisfaction de soi 

 

  • Bonus santé 

– Limiter le stress et les erreurs 

– Maîtriser sa concentration 

 

 

 

Tu veux une concentration mentale hors du commun 

 

 

D’autres éléments sont bien évidemment à prendre en compte et si possible à appliquer pour avancer plus rapidement vers ton objectif final.  

 

  • Exercices de concentration 

Quelques petits entraînements peuvent faire du bien de temps en temps, sinon un bon Sudoku fera l’affaire. Voici deux sites que je te recommande (il en existe sûrement d’autres) : 

happyneuron.fr

cognifit.com

 

  • Position de travail 

L’idéal est de travailler droit. Pas avachi quoi, comme tu peux l’imaginer. Sinon aïe aïe au dos. Pourquoi ne pas tester la position de travail debout ! Tu peux trouver des bureaux pour une poignée d’euros. Certains proposés sont même complétement farfelus. Il t’est possible d’alterner la position debout, puis assise au gré de tes envies. Arshad, un entrepreneur américain, relate dans son blog son expérience du travail debout et il en tire du positif. 

 

  • Nettoyer son espace de travail 

Le bazard donne vie à un lieu mais nuit à ton efficacité d’apprentissage. Cela créé des distractions et le cerveau les adore pour éviter de se concentrer sur ce qu’on lui demande. Pour garder ta motivation au maximum, tes yeux ne doivent voir que ton écran et ton clavier ou bien tes fiches de révision. Un espace de travail minimaliste te procurera du bien-être. 

 

  • Isoler des bruits parasites  

Pour ma part, je travaille dans un environnement bruyant et dans un open space (donc je cumule). Difficile pour moi de rester concentrer plus de 10 minutes. Récemment, une collègue de travail m’a fait essayer son nouveau joujou : un casque à réduction de bruit. INCROYABLE ! C’est l’expérience l’a plus convaincante que j’ai vécu depuis plusieurs mois en terme de bien-être au bureau. De suite, je me suis sentie isolée de l’extérieur et dans une bulle. Parfait pour bien avancer dans ses tâches ! Le souci est que le prix ne m’est pas accessible de suite. Du coup, pour l’instant j’utilise mon casque de musique qui me protège un peu et je mets un fond de musique instrumentale relaxante pour couvrir l’émulation autour de moi. Ce n’est pas la meilleure solution, mais c’est un petit plus en attendant le Saint Graal ! A l’occasion de ton passage à la Fnac ou Boulanger, prends le temps d’essayer cette petite merveille.  

Ah oui, et bloque tes notifications ou mets ton smartphone sur silencieux ! 

 

  • Rappeler l’esprit qui divague à l’ordre 

Je ne vais pas y revenir dessus. Mais dès que ta concentration s’évapore et que tu te détournes de ta tâche, fais-toi un rappel à l’ordre. Reviens sur ton travail et souviens-toi de ton objectif final. A la limite, relis ta liste d’objectifs pour te rafraîchir le mémoire. Pour te mettre au défi, je te suggère, sur un bout de papier, de comptabiliser le nombre de fois où tu te dissipes et de voir ta progression à la fin de la semaine.  

 

  • Respirer pour gérer les émotions 

Dès que tu te sens envahi par le stress du fait de ne pas avoir avancé dans tes révisions, respire ! Si tu t’énerves parce que tu n’arrives pas à retenir, respire ! Un(e) pote t’invite à passer l’aprem à s’amuser et que cela tombe mal au vu de ton programme de travail, avant de refuser, respire ! Avant de foutre au feu tes fiches de révision, respire ! Bon bon, j’arrête cela commence à devenir violent. Ainsi, la respiration permet de reprendre le contrôle de soi et d’appliquer un temps d’arrêt pour éviter de répondre à chaud. Un bon moyen aussi d’être hyperventilé(e) en fin de journée si tu es quelqu’un d’hyperémotif.  

 

 

 

Médite, occupe-toi de tes grosses pierres, « pause » intelligemment et fais tout pour améliorer ta concentration. Voilà en une phrase le résumé de ce billet. Si tu as la flemme de le lire en entier, ne compte pas sur moi pour te le résumer. 😛 Aurais-tu déjà perdu ta concentration ? 

 

 

 

Lucie Tomasar

Passagère universitaire, Stagiaire en France et en Irlande, Volontaire Service Civique, Saisonnière, Prolétaire et Jeune Cadre. En quête éternelle d'astuces pour rebondir, je te partage mes hacks pour te faire gagner du temps dans ton orientation.
Lucie Tomasar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.