5 astuces pour une recherche efficace de ton stage

 

 

 

 

 

 

 

~~ Est-ce que tu as trouvé ton stage ? Déjà, as-tu vraiment commencé à chercher ton stage ? Si ce n’est pas le cas, tu es peu à la bourre. Heureusement, dans cet article je te donne 5 astuces que j’ai vraiment mis en application. A toi de voir si ça améliore ta situation ! Après il ne faut pas se leurrer, sur 10 candidatures envoyées, tu as une réponse positive (c’est une moyenne). Et puis tout dépend de ton domaine d’études ou d’apprentissage. J’avoue être particulièrement friande de la candidature spontanée. C’est un processus plus long, cependant, cela peut aboutir sur des propositions inédites dont tu es la/le seul(e) en tête de liste. Ceci dit, tu as tout autant de mérite à candidater aux offres. Par contre, tu vas subir la concurrence et ça pique ! Et bien voilà, découvre mes techniques (de drague) pour gagner du temps et en efficacité. ~~

 

 

Candidature spontanée = Deviens détective du mail 

 

Après avoir écumé les offres, répondu à celles qui t’intéressaient et n’obtenir aucune réponse ou bien un entretien hasardeux, tu décides de tenter la candidature spontanée. Et tu as bien raison ! Premièrement, c’est hyper formateur car c’est toi qui fais tout. Tu choisis ton entreprise coup de cœur, tu crées un besoin chez eux (genre : Hého ! Saviez-vous que mes compétences pourrez-vous être utiles ?! *avec tes bras qui font de grands signes*) et tu prends contact plus facilement avec les personnes ressources (effet de surprise !). Et enfin soit cela se solde par un succès, soit par un râteau (mais tu t’en relèveras fièrement).  

L’une des difficultés de la candidature spontanée est de trouver le mail ou le numéro de téléphone d’une personne ressource… Là vont commencer tes investigations.  

J’ai 4 astuces qui vont te faire gagner du temps : 

  1. Trouver le mail du service RH, du directeur, du N+1 qui s’occupe du service de tes rêves ou celui du patron : fouille l’organigramme. Cela va te donner le nom des personnes susceptibles de gérer les recrutements. Ensuite, check le site internet de la boîte pour vérifier si leurs mails sont affichés quelque part. Si c’est le néant (c’est souvent le cas), fais une recherche par nom sur ton moteur de recherche pour choper l’info sur d’éventuels sites, articles de Presse, projets menés, réseaux sociaux,… l’adresse email est indiquée par mégarde (Oups) ! Bingo pour toi ! 😉 

  2. Pas d’organigramme. Alors, je t’invite à visiter les mentions légales du site internet  une adresse email générique ou celle du Service communication est toujours indiquée.

  3. Jette un œil sur la présentation de l’entreprise (exemple : l’onglet “Qui Sommes-nous ?” ou “Contact”). Parfois les employés sont listés avec un mail ou un numéro à contacter de préférence. Petit exemple avec le site VICE.

  4. Dernière chance ! Si c’est une entreprise qui fait des devis et de la prestation, essaye de récupérer le contact des commerciaux (qui sont très bavards et ouverts d’esprit). 

 

Souvent, avec un peu d’effort, tu trouves. Sinon obligé pour toi de passer par la case Standard ou comment dire, le filtre du SECRETARIAT ! Les secrétaires sont entraînées donc tu as intérêt d’avoir un argument ou un prétexte choc. Autrement mon gars, tu te fais “gentiment” remettre à ta place. Celle du super inconnu, fauteur de troubles, qui ne suit pas le protocole classique du : “candidature envoyée par mail. Point Barre.” (C’est du vécu). 

 

Tu t’apercevras que le 04 du standard est généralement plus facile à trouver.

 

 

Téléphone à l’entreprise = Obtiens 5 minutes de discussion 

 

Dans le cas où tu n’as pas récupéré d’adresse email et que tu as néanmoins le numéro de téléphone des Ressources Humaines ou de l’employé “clef”, alors téléphone ! Tente ta chance ! Pourquoi est-il important de passer un coup de phone à sa potentielle future structure d’accueil ? 

  1. C’est une technique pour marquer l’esprit de ton interlocuteur. En fait, pour qu’il ne t’oublie pas et ne mette pas ton CV à la poubelle (oui, oui tu as bien lu. A la POUBELLE) !

    via GIPHY

     

  2. Cela te permet de demander l’adresse email de la personne qui s’occupe du recrutement ou bien de checker s’ils ont bien reçu ta candidature (si tu as pu envoyer). 

  3. Tu vas pouvoir te présenter brièvement et poser 2 – 3 questions capitales pour rédiger une lettre de motivation au Top et un CV super ciblé. 

  4. C’est le moyen de montrer ton audace et que rien ne t’arrête. Là tu vas te démarquer (mettre une personnalité sur une candidature) et gagner des points 😉 

 

Avant de prendre le téléphone, tout feu tout flamme, parce que je t’ai convaincu ; prépare-toi. Je te conseille d’appeler tôt le matin (avant ou à l’heure d’ouverture de l’entreprise). Les gens sont frais et encore de bonne humeur, … et semblent avoir plus de temps à te consacrer. Dépasse ta peur de les déranger, au culot mon pote !  

 

Astuce : Entraîne-toi une ou deux fois devant ton miroir pour dédramatiser et prendre confiance. 

 

Moi, j’avais mon petit speech tout prêt que je retravaillais au cas par cas. Cela donnait ça : 

 

“ – Bonjour Mme …. (très important de dire le nom. Cela donne de l’importance à ton interlocuteur/ trice), je suis Mme Lucie Thomasar. Je me permets de vous contacter car je suis en recherche de stage. J’ai 2 questions à vous poser au sujet de votre structure. Avez-vous 10 minutes à m’accorder ? 

– Oui, je vous écoute OU Non je n’ai pas trop le temps. [Si c’est non, il te faut négocier 5 minutes. La personne devrait être d’accord car cela lui donne l’impression d’y gagner. Au final, tu réussis tout de même à avoir le timing suffisant.] 

– (Là j’en profitais pour me présenter en 1 minute. Et je posais mes questions.) 

– Blablabla 

– Je vous remercie pour le temps que vous m’avez accordé. Je vous envoie mon dossier par email demain matin. Avez-vous une adresse email à me recommander ?  

-Blablabla 

Je vous souhaite une bonne journée. Au revoir.”

 

 

Généralement, l’échange se passe très bien. Parfois la personne est très curieuse et va te poser plein de questions, et parfois, elle ne fait pas d’effort et sans fou royal.  

Cette technique est à réaliser dans les deux cas, pour une offre de stage ou pour une candidature spontanée. Je te recommande fortement de téléphoner en plus d’envoyer un mail avec ton dossier. 

 

 

Crée un tableau de suivi comme un PRO = Sois mieux organisé(e)

 

Dans ta recherche, soit tu as du bol et tu as un stage au bout de la 2ème entreprise prospectée, soit tu as déjà lancé 30 pigeons voyageurs et aucun retour,… voir des refus. Tu es dans le 2ème cas ? Alors il est temps de t’organiser un peu !  

 

Arrivé(e) à la 10ème candidature, je te conseille de mettre en place un suivi. Voilà l’entête de mon tableau :

 

 

Dans les lignes, il te suffit d’entrer les éléments renseignés sur l’offre ou bien de les définir avec la structure, grâce à l’étape précédente.  

Comme tu peux le remarquer, je relance par deux fois les entreprises si je n’ai pas de réponse. Une première fois après l’envoi du dossier, puis après l’entretien s’il y a eu. Bien évidemment, par téléphone ! 

 

 

Fais un petit Trello ou Padlet = Avance dans ton programme

 

Et voilà ! On en revient toujours à se poser des objectifs et des deadlines… Il faut bien se faire violence ! Connais-tu ces murs numériques qui permettent d’afficher des blocs et d’organiser des tâches à faire ? Ce sont des outils faciles à utiliser. Tu peux hiérarchiser tes tâches de cette façon : A faire, En cours, Fait. Et tu déplaces tes blocs d’une colonne à l’autre selon l’avancé de ton travail.

 

 

L’avantage est que cela te donne visuellement ta progression vers ton objectif final : décrocher un stage ! Et puis c’est vachement motivant ! Pour dynamiser un peu plus ton mur, ajoute des deadlines ! Trello propose même des modèles tout prêt. 

 

 

Demande aux potes s’ils n’ont pas des stages à refiler qu’ils auraient refusé !

 

Une dernière idée sortie du chapeau ! Parfois, les potes refusent des stages (alors qu’ils ont passé l’entretien et été retenus) pour diverses raisons. C’est l’occasion pour toi d’en discuter avec eux et je suis certaine qu’ils te refileront le contact de la personne ressource et le type de mission à réaliser. A toi de tenter ta chance !  

Si l’entretien de ton/ ta pote s’est bien passé, tu peux même lui demander de te recommander à la structure. Tout simplement, tu cites son patronyme dans la phrase d’accroche de te lettre de motivation. 

Enfin, essaye de choisir un stage qui te plaît et éventuellement une expérience qui t’orientera vers du débouché. Pour être opérationnel sur le sujet, regarde la liste des 100 métiers qui recrutaient le plus en 2018.

 

 

Maintenant, tu as 5 clefs en poche. J’espère que cela va t’aider. Ne perd pas espoir parce que c’est une étape difficile. Mais tu vas gagner en XP (c’est comme un game). En tout cas, une expérience que tu pourras valoriser tout au long de ta carrière. Et puis un jour, c’est peut-être toi qui seras à la place du recruteur. 😉  

 

 

Et toi, quelles techniques utilises-tu pour faciliter ta recherche de stage ? 

 

Lucie Tomasar

Qualité des infos
0
Taille article
0
Style rédactionnel
0
  yasr-loader

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.