(4/4) Les 4 stratégies incontournables et immortelles pour choisir sa formation ~ projet scolaire

La stratégie du métier rêvé

« Plus tard je veux être… »

 

 

 

Le titre est un peu caricatural, et bon nombre d’entre nous ont oublié leur rêve de gosse. Ils perdurent néanmoins pour certains. D’autres ont plutôt développé une vocation, comme ça, tout bêtement, en regardant une émission, en écoutant des personnes discutés, ou en observant quelqu’un dans la rue. C’est bête comme choux, mais ça marche ! Depuis c’est devenu un but, un objectif métier.

C’est une stratégie redoutable, à condition d’avoir l’inspiration !

Ils ont donc trouvé un métier, une entreprise, un business, une activité, qui pourrait convenir. Et bah ils ne leur restent plus qu’à se taper les études qui vont avec (ou pas, tu sais qu’on aime bien faire différemment, on y reviendra 😉 ) ! C’est à dire, trouver le parcours qui leur convient pour y parvenir, et croiser les doigts pour que leurs ressources énergétique et financière suivent les années.

La bonne nouvelle, c’est que le projet professionnel est défini, et le projet scolaire et en préparation ! 🙂

 

 

 

Pour bien conclure cette série

 

 

 

Ces stratégies largement employées le sont pour une bonne raison : Elles sont simples et demandent un minimum d’effort et de temps.

Es-ce qu’elles sont efficaces pour commencer ? Très probablement. D’ailleurs la plupart des jeunes diplômés se déclarent (après coup) satisfaits de leur parcours et n’expriment que peu de regrets sur les choix qu’ils ont fait. Tous valorisent principalement le challenge personnel de leur trajectoire, la fierté d’avoir accompli quelque chose de difficile jusqu’au bout, d’avoir construit leur propre parcours, de s’être émancipé de leurs parents et d’être entré dans la vie adulte[1] (lol).

Ainsi, s’il n’existe pas vraiment de mauvaise décision, des critères plus terre à terre te guideront pour sélectionner l’ultime formation favorite (mon préciieeeeeeux !..). Tu seras automatiquement sûr(e)e et certain(e)s de ne pas faire de conneries, et de passer une bonne année. On te prépare ça aux p’tits oignons et on te le mettra en ligne bientôt. Continue à t’informer aux bons endroits.

 

 

Sylvain Blanquet

 

 

 

[1] Le choix des études supérieures et le regard des jeunes diplômés sur leur cursus [document électronique], France, APEC, 2010, http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Plan_reussir_en_licence/27/0/choix_des_etudes_sup_enquete_apec_le_monde_180270.pdf

 

 

Qualité des infos
0
Taille article
0
Style rédactionnel
0
  yasr-loader

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.